1.1 L’Agence Nationale pour la Société de l’Information en abrégé ANSI, le Centre Incubateur des PME au Niger en abrégé CIPMEN et la Maison de l’Entreprise organisent conjointement de septembre à décembre 2019 un concours intitulé « e-TAKARA ».

1.2 L’organisation est représentée par Monsieur Ibrahima Guimba Saidou, le Directeur Général de l’ANSI.

2.1 e-TAKARA a pour vocation principale de détecter et promouvoir les talents nigériens, dans le but de rendre le numérique à la portée de chaque Nigérien et contribuer ainsi au développement du pays.

2.2 e-TAKARA ne vise pas simplement à récompenser des idées, mais a pour objectif d’accompagner les porteurs de projets d’utilités publiques basés sur le numérique, jusqu’à la réussite de leur entreprise.

2.3 En participant à E-TAKARA, les candidats s’obligent ainsi sans réserve à satisfaire cet objectif en se rendant pleinement disponibles à recevoir l’accompagnement du CIPMEN pour une durée de 1an.

3.1 Le principe de e-TAKARA est de réunir autour d’une idée de solution numérique d’utilité publique, le porteur de l’idée et des volontaires acteurs du secteur numérique, en vue de définir un projet qui sera en compétition avec d’autres projets.

3.2 L’œuvre créée dans les conditions du point précédent est dite collective définie par l’article 2 de l’annexe VII de l’accord de Bangui, comme l’œuvre créée sur l’initiative d’une personne physique ou morale qui la divulgue sous sa direction et sous son nom, et dans laquelle la contribution personnelle des divers auteurs participant à son élaboration se fond dans l’ensemble en vue duquel est conçue, sans qu’il soit possible d’attribuer à chacun d’eux un droit distinct sur l’ensemble réalisé.

3.3 Le porteur de l’idée est le directeur de l’œuvre, l’œuvre sera ainsi publiée sous son nom. Il jouit par conséquent de la titularité des droits moraux et patrimoniaux sur l’œuvre créée.

3.4 Le concours est organisé dans chacune des 8 régions du pays et il est également ouvert à deux autres catégories, les Nigériens de la diaspora et les candidats étrangers d’origine africaine. Des finales régionales sont organisées à l’issue desquelles les candidats retenus participent à une finale nationale.

3.5 Le Concours est ouvert à toute personne physique de nationalité nigérienne résidente ou non sur le territoire nigérien ou à toute personne morale représentée par une personne physique majeure. Le concours est également ouvert à toute personne physique d’une nationalité africaine.

Les participants prendront part aux concours dans l’une ou l’autre des catégories ci-après suivant les profils définis.

4.1 Les porteurs d’idée.

4.1.1 L’idée doit être innovante et combiner développement du Niger, du continent africain et TIC.

4.1.2 Il sera indispensable pour les candidats d’avoir un projet susceptible de donner lieu à un développement industriel ou commercial par une entreprise existante ou en phase de création.

4.1.3 Dans le cas où une équipe ou une entreprise serait primée, le prix sera remis au représentant dûment désigné par celle-ci et dont le nom figurera dans la fiche de candidature ;

4.1.4 Le porteur d’idée en prenant part au concours, prend irrévocablement l’engagement d’incuber son projet d’entreprise auprès du CIPMEN s’il remporterait un prix.

4.2 Les volontaires acteurs du domaine du numérique non porteur de projet

4.2.1 Ceux-ci sont affiliés de manière aléatoire par l’organisation aux porteurs de projet, pour former une équipe. Leur participation au concours est fondée sur le volontariat, excluant par conséquent toute idée de rétribution.

4.2.2 Une prime est cependant accordée aux volontaires acteurs du domaine du numérique, membres d’une équipe lauréate à hauteur de 30% de la dotation numéraire du prix correspondant.

4.2.3 Dans l’année qui suit le concours, en cas de création d’entreprise fondée sur un projet présenté au concours, lauréat ou non, la participation des acteurs du numérique au projet correspondant, s’ils le souhaitent, sera évaluée en apport en industrie dans le capital de la société ainsi formée, sans que le cumul de ces apports ne puisse excéder 30% du capital de la société ainsi créée.

4.2.4 Pour prendre part au capital de la société créée dans les conditions du point 4.2.3 ci-dessus, le volontaire qui a collaboré à un projet lauréat doit au préalable renoncer au profit du porteur de l’idée, à recevoir sa prime dans la forme prévue.

Les dossiers présentés par les candidats devront faire état d’un projet s’inscrivant dans une des thématiques ci-après :

  • E-Agriculture ;
  • E-Santé ;
  • E-Education ;
  • Financial Technology ;
  • E-Administration.

6.1 Le concours est ouvert le 11 septembre 2019 à 00H00. Les candidats peuvent s’inscrire uniquement sur le site www.etakara.ne jusqu’au lundi 30 Septembre 2019 à 00H00

6.2 Les informations recueillies sur le formulaire d’inscription en ligne feront l’objet d’un traitement informatique destiné à constituer une base de données. Les destinataires des données sont l’ANSI, le CIPMEN et la Maison de l’Entreprise.

.

6.3Ces données seront traitées conformément aux textes sur la protection des données à caractère personnel.

7.1 Les projets proposés doivent avoir un caractère innovant lié à un produit, un procédé, un service ou un mode de commercialisation dans l’un des secteurs d’activité énumérés à l’article 4 ci-dessus.

7.2 La sélection se fera au regard des critères suivants :

  • Degré d’innovation ;
  • Niveau de réalisation
  • Utilité publique
  • Création de valeur
Cette liste n’est pas exhaustive, le jury, selon les dossiers, peut prendre en compte d’autres éléments de notation, et notamment en ce qui concerne le prix spécial qui est fondé sur le genre, et le prix du public qui tient compte du vote du public en sus des critères ci-dessus.

8.11 Le jury est indépendant et souverain, ses décisions ne sont pas motivées et sont sans appel. Il décidera à la majorité de sélectionner ou non le porteur de projet en fonction des critères de sélection définis au point 7.3 du présent règlement.

8.2 Après examen des dossiers et entretiens, il se réserve le droit de n’attribuer aucun prix, s’il estime que les projets ne répondent pas suffisamment aux critères définis.

Les différents prix de e-TAKARA seront au nombre de onze (11). La nature et la composition des prix seront révélées ultérieurement.

9.1 Statut d’ambassadeur du numérique de l’année 2020

Les lauréats auront le rôle d’ambassadeur du Numérique pour l’année 2019. Ils auront à ce titre une fonction de représentation, et devront participer à des événements numériques nationaux et internationaux.

10.1 Les candidats s’engagent sur l’honneur à garantir la véracité et la sincérité des informations qu’ils fournissent. Les candidats certifient également être à jour de leurs engagements, de ne pas avoir de contentieux en cours et être en règle avec l’intégralité des formalités et obligations professionnelles auxquelles ils sont assujettis.

10.2 Les candidats s’engagent à fournir tous les justificatifs nécessaires à la vérification de ces informations. En cas d’information erronée ou de non transmission des justificatifs sollicités, les organisateurs se réservent la possibilité de retirer le prix déjà attribué et de ne pas procéder au versement des dotations.

10.3 Tout participant soumettant un formulaire de participation s’engage à :

  • Accepter sans réserve le présent règlement ;
  • En cas d’obtention d’un prix, répondre aux sollicitations des organisateurs et des médias pour présenter son idée ;
  • En cas d’obtention d’un prix, répondre aux sollicitations des organisateurs et des médias pour présenter son idée ;
  • Participer à la cérémonie de remise des prix s’il est lauréat, ou se faire représenter aux lieux et dates qui lui seront confirmés (les frais de déplacement sont à la charge de l’organisation) ;
  • Renoncer à tout recours concernant les conditions d’organisation du concours, ses résultats et les décisions du jury ;
  • Accepter le prix sous la forme attribuée ;
  • Fournir aux organisateurs de ce concours tous les justificatifs nécessaires à sa candidature ; et
  • A prendre part effectivement à l’incubation de l’entreprise issue du projet.
10.4 Les candidats présélectionnés pour la finale réitéreront leur engagement à scrupuleusement respecter le présent règlement, suivant une fiche d’adhésion qui leur sera soumis à cet effet par l’organisation.

11.1 Les organisateurs ne peuvent être tenus juridiquement responsables quant à la protection des idées, brevets, dossiers, modèles ou marques inventés par le candidat.

11.2 Les participants autorisent expressément les organisateurs à utiliser et diffuser leurs images (via des supports papiers et Internet notamment) et les éléments caractéristiques de l’activité de leur projet. Ils renoncent, uniquement pour les besoins de ce concours, à revendiquer tout droit sur leur image ; ils acceptent par avance la diffusion des photographies, vidéos et autres supports pouvant être réalisés à l’occasion de la remise des prix.

11.3 Les formulaires de participation et les informations techniques transmis par les participants du concours, ainsi que les délibérations du jury sont confidentiels.

11.4 En cas de force majeure, les organisateurs se réservent le droit de reporter, d’écourter, de proroger ou d’annuler ce concours sans que leur responsabilité puisse être engagée de ce fait.

11.5 Les candidats s’interdisent toute réclamation ou demande de dédommagement à ce sujet.

Le présent règlement est soumis aux dispositions de droit nigérien. En cas de litiges, le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey sera compétent pour trancher les différends qui viendraient à naître de l’application du présent règlement.

Les droits d’accès au concours sont gratuits. Les frais afférents à la présentation de candidature (présentation devant le jury, frais de déplacement, frais de construction du dossier, etc.) sont à la charge de l’organisation

LLe présent règlement est déposé en l’étude de Me , Huissier de Justice à Niamey.